LES 2 PÔLES :
DELPHINE & MAXIME

Créateurs de contenus, voyageurs passionnés et Mike Horn en devenir. Si si.

Bonjour ! Nous sommes Dephine & Maxime et nous avons 26 et 27 ans. Nous sommes made in sud-ouest (de naissance pour l'une, d'adoption pour l'autre) et il y a quelques années on a décidé de faire un voyage particulier (ça faisait si longtemps qu'on en rêvait). Tant qu'à faire on s'est dit que ce serait bien si ce voyage pouvait servir à d'autres personnes qu'à nous. Avoir ne serait-ce qu'un micro impact positif à notre échelle, vous voyez ?

Alors on est partis. On a créé "Entre2Pôles", on a voyagé pour une oeuvre caritative (récolter des dons en faveur de l'ARSLA) et on a essayé de partager nos aventures de façon à ce que tout un tas d'autres personnes puissent les vivre avec nous. Aujourd'hui, vous êtes plusieurs dizaines de milliers. Et nous ? Notre vie n'a jamais eu autant de sens que depuis qu'on se consacre entièrement à vous : vous inspirer une certaine façon de voyager, créer des contenus destinés à motiver et faciliter le voyage responsable, photographier, écrire, filmer... Des histoires qu'on adore vous partager.

"LES DEMARCHES POSITIVES, PORTEUSES DE SENS ET DE VALEURS DANS LES RESEAUX SOCIAUX" - INTERVIEW AUX CÔTÉS DE WANTED COMMUNITY & WWF FRANCE - MAG EN LIGNE - 2019

"À DEUX, ILS SE SONT LANCÉS DANS UN TOUR DU MONDE SANS LIMITE. AUJOURD’HUI VOYAGER POURRAIT BIEN DEVENIR LEUR METIER" - PRESSE ÉCRITE - OUEST FRANCE - 2019.

CONFÉRENCE "NOTRE APPROCHE EN MATIÈRE DE PRODUCTION DE CONTENU & STORIES" - REPRÉSENTATION PUBLIQUE AUX RENCONTRES NATIONALES DU ETOURISME - 2019

LE POLE SUD

DELPHINE

Au cas où on se rencontrerait un jour autour d’une bière et d’un plateau de fromage, il faut que vous le sachiez : les prochaines lignes sont à imaginer avec l’accent du sud-ouest.

Là-bas, je grimpe les sommets depuis toute petite. Les (Hautes) Pyrénées, c'est un peu ma maison : je me sens dans ces montagnes comme chez moi. De manière générale, les grands espaces ont le pouvoir de m'apaiser : moins j’ai de choses autour de moi, plus je me sens vivante (cette dernière phrase n’est pas valable pour les gens que j’aime évidemment).

J'ai tendance à être attirée par les paysages sauvages et froids qui rendent possibles tout un tas d'aventures, mais en réalité vous pouvez m'emmener où vous voulez : je suis souvent partante pour tout et j'ai l'émerveillement facile ! J'aime les choses qui changent, j’aime partager, rire et suis curieuse de tout : découvrir, comprendre, apprendre, goûter, explorer... En fait, je suis un peu ce genre d’âme vagabonde qui explose si elle sent qu’elle ne peut pas pleinement profiter de la vie.

Mon parcours ? Il est atypique et sa seule logique est de ressembler aux choses que j'aime : un bac spé art car je m’épanouis dans la création sous toutes ses formes, une licence Staps pour ma passion du sport, un master tourisme & développement durable pour mon irrépressible goût du voyage. Finalement, le plus improbable est peut-être qu'aujourd'hui toutes ces choses sont harmonieusement réunies dans ma vie.

Bercé dans une région où on se drogue aux rillettes et où chaque mois de juin on se plait à faire revivre Michel Vaillant, je n'étais pas vraiment destiné aux grands espaces et pourtant...

De nature très (trop ?) dynamique j'aime bouger dans tous les sens et entraîner ceux qui se trouvent autour de moi pour une bière, un barbecue, un voyage, une connerie... et ça depuis tout petit ! J'aime apprendre, regarder et partager, 3 caractéristiques qui définissent plutôt bien ma vision du voyage.

Si je ne devais choisir qu'un pays ce serait celui qui regroupe la générosité de la Nouvelle Zélande, la faune de Namibie, les montagnes du Népal, la musique de Cuba, les routes d'Ecosse, les aurores boréales d'Islande et le fromage des Pyrénées. Ouais ouais je sais je paraît exigent mais en réalité un simple weekend breton fait de moi le plus heureux des garçons (surtout si au menu c'est galette & cidre). J'aime grimper dans les grands espaces, ceux vides de touristes où la nature domine, j'adore conduire sur des routes sauvages et je rêverais avoir un parachute (et un avion...) pour pouvoir admirer de plus haut notre belle planète.

Toutes ces envies et cette énergie m'ont conduit à une formation orientée vers le sport avec une licence STAPS acquise au Mans puis un master décroché dans les Pyrénées. Et oui mes études m'ont permis de travailler comme professeur d'EPS & préparateur physique, mais également de rencontrer celle avec qui je partage tout ces projets.

LE POLE NORD

MAXIME

LE POLE NORD

MAXIME

Bercé dans une région où on se drogue aux rillettes et où chaque mois de juin on se plait à faire revivre Michel Vaillant, je n'étais pas vraiment destiné aux grands espaces et pourtant...

De nature très (trop ?) dynamique j'aime bouger dans tous les sens et entraîner ceux qui se trouvent autour de moi pour une bière, un barbecue, un voyage, une connerie... et ça depuis tout petit ! J'aime apprendre, regarder et partager, 3 caractéristiques qui définissent plutôt bien ma vision du voyage.

Si je ne devais choisir qu'un pays ce serait celui qui regroupe la générosité de la Nouvelle Zélande, la faune de Namibie, les montagnes du Népal, la musique de Cuba, les routes d'Ecosse, les aurores boréales d'Islande et le fromage des Pyrénées. Ouais ouais je sais je paraît exigent mais en réalité un simple weekend breton fait de moi le plus heureux des garçons (surtout si au menu c'est galette & cidre). J'aime grimper dans les grands espaces, ceux vides de touristes où la nature domine, j'adore conduire sur des routes sauvages et je rêverais avoir un parachute (et un avion...) pour pouvoir admirer de plus haut notre belle planète.

Toute ces envies et cette énergie m'ont conduit à une formation orientée vers le sport avec une licence STAPS acquise au Mans puis un master décroché dans les Pyrénées. Et oui mes études m'ont permis de travailler comme professeur d'EPS & préparateur physique, mais également de rencontrer celle avec qui je partage tout ces projets.

TOUT LE MONDE A UNE HISTOIRE

Tout le monde a une histoire. Un petit bout de rien du tout, quelques chapitres ou une véritable épopée, tout le monde a une histoire à raconter. Vous voulez en savoir plus sur la notre ? Voici comment "Entre2Pôles" est né.

2017 | UNE VIE DU NORD AU SUD

Avant de vivre aux 4 coins de la planète en étant H24 ensemble nous avons pendant longtemps vécu à distance, retenus de part et d'autres de la France par nos obligations professionnelles. Une fille dans le sud et un homme dans le nord, le tout séparé par 700 kms : voilà où tout commence.

Il est drôle de voir comme dès le début notre histoire a été marquée par les trains et ces deux pôles nord & sud ou plus exactement par des aller-retours entre les deux (vous la sentez venir, l'origine du nom de ce blog ?). À ce propos merci la SCNF, vous avez grandement contribué à notre relation : pendant presque un an, les week-ends ou les vacances commençaient ou se terminaient en filant sur les rails. On se retrouvait ou se disait au-revoir sur les quais des gares... Séparés par tant de kilomètres, chaque minute passée ensemble était une chance. On ne le savait pas encore mais c'était une belle leçon qui nous aide toujours aujourd'hui à profiter des moindres secondes pouvant être partagées avec ceux qu'on aime.

2018 | ET APRÈS, COMMENT ON QUITTE TOUT POUR VOYAGER ?

- Le projet Entre2Pôles -

L'envie d'aventures a toujours coulé dans nos veines. Nous n'avons pas arrêté de bosser dès nos 18 ans avec l'idée de réaliser ce petit rêve qui donnait de la couleur à nos nuits. Cette année-là, c'était le bon moment : on avait terminé nos études supérieures, bossé pendant plus d'un an pour s'assurer au moins 1 sérieuse expérience professionnelle dans les domaines qu'on aimait (le tourisme & le sport) et l'envie commune était grandissante, dévorante. Cette fois-ci, nous ne renouvellerions pas nos contrats : c'était le moment.

On a passé une poignée de mois à imaginer ce qu'allait être notre futur voyage : on avait envie de voir le monde qui n'est pas sur les cartes postales. De découvrir des gens et des cultures, de voyager simple. On avait envie d'un voyage qui s'écrirait au jour le jour, sans limites spatiales ou temporelles : juste entre deux continents, entre deux cultures, entre deux bus, entre deux treks, entre deux yaks, entre deux pintes... Entre deux pôles. Voilà ce qui trottait dans nos têtes comme des chevaux sauvages sur les plaines mongoles !

Partager cette aventure sur les réseaux et créer un blog était bien-sûr le moyen de réunir nos passions - la photographie, l'écriture, la vidéo, le voyage - mais on voulait aussi que cette démarche ait du sens. Sensibles à ce qui se passait autour de nous (maladies, problèmes sociaux, écologiques...) on avait envie de se servir des réseaux sociaux pour essayer d'avoir un impact positif, véhiculer des valeurs un peu différentes. En fait on voulait simplement que cette aventure serve à d'autres personnes : il fallait en faire profiter les autres, ceux qui pour une raison ou pour une autre n'ont pas la chance de pouvoir faire les mêmes choix que nous.

Nous avons créé Entre2Pôles - ce blog, nos réseaux - et nous avons rencontré les représentants de l'ARSLA (association qui oeuvre contre la Sclérose Latérale Amyotrophique, plus connue sous le nom de "SLA" ou "Maladie de Charcot"), puis nous avons créé les #SLAchallenges, défis sportifs que nous réaliserions tout au long de nos périples pour sensibiliser à cette maladie toujours incurable. C'est aussi à ce moment-là que nous avons mis en ligne une collecte de fonds destinée à récolter des dons pour la recherche. Quelques semaines plus tard, on est partis à la découverte du monde et des gens qui le peuplent. Sans limite de temps, un sac sur le dos, avec peu d'argent dans les poches mais une tête remplie de rêves et des libellules plein les jambes.

2019 | VERS L'INFINI

Explorer, rencontrer, partager, raconter.... Ça a été notre quotidien pendant plus d'une année. Du mythique Transsibérien jusqu'aux rives du Baïkal, de la Taïga mongole au désert de Gobi, des parties abandonnées de la Grande Muraille de Chine aux sommets de l'Himalaya, de la jungle népalaise aux villes bourdonnantes de Thaïlande, des temples de Birmanie aux rizières du Vietnam, des plages du Sri Lanka aux volcans du Japon...

On traversait les frontières petit-à-petit, souvent serrés dans un bus ou au rythme de nos pas. Notre obligation de voyager "petit budget" nous a parfois mis dans de jolies galères, mais elle nous a aussi poussés à trouver sans cesse des systèmes D tout en s'éloignant des grands boulevards du tourisme de masse. Demander l'hospitalité des locaux, ne pas avoir de programme et se perdre nous a fait faire des rencontres totalement géniales. Des gens qui aujourd'hui sont devenus nos amis. Cette année là, le jour de nos anniversaires, nous avions des messages enregistrés de nos proches mais aussi des vidéos et appels en 8 langues différentes de personnes rencontrées dans les pays que nous avions traversés.

On ne s'en rendait pas encore compte, mais qu'est-ce qu'on a appris. Au fur et à mesure qu'on découvrait et qu'on apprenait du Monde, on prenait du temps pour partager à travers nos récits nos rencontres, nos galères, nos astuces, nos coups de cœur, nos déceptions aussi. Cette année là, tout a dépassé nos espérances : l'aventure que l'on vivait, tout comme le nombre de personnes qui s'était mis à la suivre. Comment aurait-on pu se douter qu'un an après notre départ vous seriez plusieurs dizaines de milliers de personnes à suivre nos histoires ? On était à l'autre bout du monde, un peu dépassés.

2020 | REVENIR POUR MIEUX REPARTIR

- et se rendre compte à quel point le voyage peut nous changer -

Croyez-nous ou pas, mais voyager de façon autonome, en petit budget, au plus proche de la vie locale, en se perdant (même avec des cartes), en menant des campagnes de sensibilisation / dons et en essayant de partager le tout à travers des photos, vidéos, articles sur nos différents réseaux d'une façon qui nous ressemble... Qu'est-ce qu'on aime ça. Mais c'est presque aussi épuisant que passionnant ! Parfois il faut savoir prendre des pauses pour mieux apprécier les aventures. Et si on rentrait ?

Rentrer était l'opportunité de bosser à 200% sur de nouveaux projets qui nous motivaient et avaient pris naissance au cours de ce voyage, de revoir nos familles & amis, de se consacrer enfin à ce blog pour vous partager ce qui nous avait inspiré, de remanger du fromage, du saucisson... Et de mieux repartir. Vous le devinez, il y a un voyage qui traîne dans nos rêves depuis longtemps et tant dans sa préparation que sa réalisation, nous voulons le vivre à 100% : pour le repos et l'organisation, rien ne vaut de passer par la case maison, non ?

LA SUITE S'ÉCRIT PETIT-À-PETIT,
TOUT COMME CE BLOG.

Nous sommes heureux de vous y partager toutes les choses qui nous ont inspiré, bonnes comme mauvaises. Car on va être bruts, mais sincères : nous avons vu des choses sublimes, mais nous avons aussi vu des choses écœurantes et tristes. On parle de ces fois où on s'est pris en pleine face ce que nous - Hommes - avons été capables de faire à la nature ou même aux autres, simplement par cupidité ou pour assouvir quelques desseins personnels. On parle du tourisme de masse. On parle de l'influence dévastatrice des réseaux sociaux sur certaines pratiques et certains endroits - peuples - auparavant préservés. Bref, il est certain que nous n'avons pas assez de talent pour parler justement de sujets aussi complexes en quelques lignes et que nous avons de toute façon encore beaucoup à apprendre, alors venons-en au fait : cette aventure a changé notre façon d'être et de voir les choses. Cette aventure nous a changés.
Mais au fond, est-ce que ce n'est pas ça le vrai voyage ? Prendre des claques dans tous les sens du terme. Toutes ces choses nous ont permis d'évoluer et de positionner ces nouvelles questions au cœur de tous nos projets :

QUEL SENS A LE VOYAGE ? QU'APPORTE-T-ON AUX PAYS QUE NOUS TRAVERSONS ?
QUELLE IMAGE LAISSONS-NOUS AUX GENS QUE NOUS AVONS RENCONTRÉ ? QUE VOULONS-NOUS RÉELLEMENT PARTAGER SUR CE BLOG, SUR NOS RÉSEAUX ? COMMENT LE FAIRE DE FAÇON À AVOIR UN IMPACT POSITIF ? QUEL TYPE DE VOYAGE SOUHAITONS-NOUS INSPIRER ?