Top 10 des raisons de tomber amoureux de Luang Prabang, petite perle du Laos

Asseyez-vous confortablement

Et prenez-vous quelque chose à manger, à boire ou bien les deux (vous verrez c’est important). Car on vous fait découvrir un endroit dont on vous défie de ne pas tomber amoureux : Luang Prabang, la capitale culturelle du Laos. Classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et lovée sur une péninsule formée par le Mékong et la rivière Nam Khan, cette ville est une petite perle unique en son genre. Vous vous demandez pourquoi ? Baladez vos yeux sur les quelques lignes et photos qui suivent !


#1 – Ses habitants

Parce qu’ils ont le smile, tout simplement.

C’est fou comme tout le monde a l’air d’avoir le sourire dans cette petite ville ! Tout au long de la journée, il règne ici une atmosphère douce et joyeuse qui se reflète sur les visages des locaux comme des étrangers. Et vous savez quoi ? On pense en avoir percé le secret : ses habitants ! Ils vous font des blagues en vous servant des hot-dogs de folie, ils ont la patate quand ils vous coupent des mangues et ils sont détendus au point de faire une sieste lorsque vous venez louer un scooter dans leur salon (vécu).

Restez quelques jours ici et voyez par vous-même : celle qui prépare des jus exquis vous saluera par votre prénom et le chauffeur de tuk-tuk (avec qui vous n’avez pourtant jamais fait de course) vous demandera si vous allez bien aujourd’hui. En plus, on retrouve toutes les générations dans cette petite ville dynamique. Et ce n’est pas sans participer à son charme : les plus jeunes vous font craquer en un regard et les plus âgés vivent ici depuis aussi longtemps que leurs belles & traditionnelles maisons.

#2 – La bouffe

Ne regardez pas le prochain contenu si…

Vous l’aviez peut-être senti venir dans les lignes précédentes : ne regardez pas les prochaines images si vous êtes susceptibles d’avoir faim et que vous n’avez rien pour assouvir vos envies dévorantes. Car on a trouvé là-bas le paradis des estomacs. De ces années de colonisation française, Luang Prabang a gardé un trésor : l’amour et l’art de la bonne bouffe. Ici, on peut trouver des boulangeries (avec des vrais croissants), des sandwichs dignes de ce nom, des burgers exquis, des pâtisseries, des restaurants qui n’ont rien à envier aux nôtres et même… De la charcuterie !

Mais Luang Prabang c’est aussi cette ville aux ruelles confidentielles qui, le matin, recèlent de stands en tout genre (légumes, graines, épices, viandes, poissons…) faisant la part belle à la nourriture traditionnelle du pays. Et le soir ? Les ruelles se transforment en temple de la street-food ! Vous en avez l’eau à la bouche ? On ne vous parle pas des buffets végétariens à volonté pour 1,5€ !

repas au Laos a luang prabang

#3 – Les sunsets au bord du Mékong

Au rythme des bateaux qui défilent et des bières qui se vident

Les sunsets au bord du Mékong… Ici, c’est un peu le rendez-vous du soir. Le long des berges exposées ouest, une des petites rues principales de la ville se déroule. D’un côté, les beaux bâtiments coloniaux (habitations pour certains et jolis cafés pour d’autres) agrémentés de balcons et éléments décoratifs en bois. De l’autre, construits quasiment au-dessus de l’eau, les petits restaurants à ciel ouvert et terrasses ombragées. À la tombée du jour, les torches et lampions s’illuminent pour finir de marier le tout harmonieusement.

Imaginez : alors que les terrasses suspendues toutes faites de bambou ou de bois appellent à la détente, la Myanmar, fière bière locale, n’est jamais loin. Elle est servi en grande pinte glacée et s’apprécie encore plus en fin de journée, lorsque la chaleur ardente se fait plus douce, le soleil rougit et les bateaux glissent doucement dans les eaux qui scintillent… Au loin, le paysage montagneux se dessine, comme écrin protecteur de ce petit paradis.

biere au couché du soleil

#4 – Les trucs qu’on peut faire autour

(Vous allez en perdre la tête)

En parlant de montagnes justement : Luang Prabang est construite sur une péninsule au cœur d’une région montagneuse comptant des monts comme PhouThao et PhouNang. Ça veut dire ? Que partout autour, la nature est à portée de main (ou plutôt de scooter et de tuk-tuk). On vous conseille d’aller jeter un œil (non, plutôt de vous y perdre une matinée ou après-midi) aux étonnantes chutes de Kuang Si.

Cette immense cascade à plusieurs niveaux forme au gré de ses différentes terrasses des bassins turquoise surréalistes. Cette couleur est due à la forte teneur en calcaire de l’eau qui ruisselle en masse sur cette roche blanche. À l’ombre la couleur est déjà très belle, mais, quand la lumière du soleil vient la percer… Le résultat est grandiose.

chute d'eau de kuang si

#5 – Son côté responsable et écolo

La ville green dans tous les sens du terme

De manière générale, le développement des villes d’Asie du sud-est ne s’est pas toujours fait de manière très harmonieuse ou avec un franc parti pris pour le durable et l’environnement. Luang Prabang est une exception, certainement motivée par son classement depuis 1995 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour sa « valeur universelle exceptionnelle ».

Résultat ? Une ville plus propre et de jolies initiatives, comme sa campagne pour bannir le plastique. On vous raconte un peu : tous les restaurants ne servent plus que des pailles en bambou et ces dernières sont vendues à tous les coins de rue ou stands lors du traditionnel marché de nuit. Mais le plus chouette, c’est sûrement tous les points « drinking water » (eau potable) qui ont été aménagés dans la ville : afin de décourager l’usage des bouteilles en plastiques, beaucoup d’établissements (musées, restaurants…) proposent ces points de remplissage gratuits. Ils sont signalés par des pancartes en forme de goutte d’eau et l’appli RefillMyBottle permet même de tous les retrouver grâce à la géolocalisation ! Ces dispositifs s’accompagnent d’affiches de sensibilisation à l’usage de gourdes et bouteilles réutilisables.

#6 – Ses musées gratuits et captivants

Qui font la part belle à l’histoire et la culture de ce pays.

On vous avoue que les musées ne sont pas la motivation principale de nos voyages. Mais qu’il fait bon parfois de prendre du temps pour s’intéresser à l’histoire, la culture, ou les particularités de certains pays. Et c’est ce que vous aurez envie de faire dans cette jolie ville : parce qu’aussitôt qu’on la connaît, on a envie d’en apprendre davantage.

Son musée ethnologique est un petit trésor chéri par des passionnés. L’entrée est gratuite mais lorsqu’on voit la diversité et la qualité du travail fourni pour réunir et présenter ses collections de photographies, cartes, films, reproductions, objets… On ne peut que participer avec reconnaissance à son financement*. Et on ne vous parle pas de l’Uxo Visitor Center, qui témoigne avec tellement de sens du combat toujours actuel pour déminer le Laos, pays le plus bombardé au monde.

* Le centre d’Arts Traditionnels et Ethnologique était gratuit lorsque nous l’avions visité, le prix d’entrée serait aujourd’hui de 25.000 kips… Soit 2€60.

La minute histoire : l’armée américaine a lâché sur le Laos plus de deux millions de tonnes de bombes lors de la guerre du Vietnam. 80 millions n’ont pas explosé. Aujourd’hui ces bombes à retardement tuent encore presque une personne par jour : 40% sont des enfants qui les prennent pour des jouets. Des centaines de personnes s’emploient encore à plein temps à déminer ce pays au triste record.

Musée de luang prabang

#7 – Parce qu’il n’y a qu’ici que vous verrez les moines faire leur marché

Et ça, ça n’a pas de prix.

Loin dans son histoire déjà, Luang Prabang était le centre du bouddhisme dans la région. Aujourd’hui ce côté culturel – spirituel – est toujours très présent et beaucoup de moines vivent ici. Résultat ? Vous les cotoierez dans leur vie quotidienne ! Vous les verrez se balader, méditer, entretenir leur monastère et même… Faire leur marché !

Ensuite, la ville compte un nombre impressionnant de monastères et pagodes, parmi les plus somptueux de l’Asie du sud-est. Richement décorées (sculptures, gravures, peintures, dorures…) ces dernières sont un véritable plaisir pour les yeux et témoignent du caractère sacré de cette ville où les pratiques religieuses bien vivantes sont toujours perpétuées de façon assidue.

Bref, à se balader ici on ressent beaucoup de sérénité. Et on vous l’assure, vous ne vous lasserez pas du spectacle des robes oranges des moines qui ponctuent subtilement les allées.

Moine du Laos

#8 – Parce que vous allez boire des trucs à tomber

Et qu’en plus ils seront tous servis avec des pailles en bambou, souvenez-vous.

Des cafés en tout genre, des jus naturels de l’espace, des boissons si gourmandes qu’elles s’apparentent davantage à des goûters et… De la bière fraîche à tous les coins de rue pour un prix donné. Luang Prabang, c’est un peu la ville des plaisirs (et des goûters, pauses cafés…) où vous aimerez prendre votre temps en mélangeant plaisir des yeux (architecture typique, terrasses cosy, produits soignés) et bonheur des papilles.

boisson luang prabang

#9 – Parce qu’elle est belle, tout simplement

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué.

En parlant de plaisir des yeux : Luang Prabang est belle, tout simplement. Tant pour ses ruelles fleuries et petits passages ombragés, que pour ses bâtisses traditionnelles classées et ses sublimes temples dorés. Le plus étonnant, c’est encore de voir à quel point le tout cohabite si harmonieusement.

belle rue de luang prabang
jolie rue de luang prabang

#10 – Parce que ça vous fait une bonne raison de venir faire un voyage au Laos

Ce pays qui mérite tant d’amour !


BREF.
Ceci était une déclaration d’amour.

Mais attention tout de même aux apparences : si les destinations ont souvent tendance à paraître idylliques sur les sites consacrés au voyage, il faut savoir apporter des nuances. Le tourisme n’est bénéfique pour un endroit que dans une certaine mesure. Et même dans une ville comme Luang Prabang (dont nous somme tombés amoureux, vous l’avez deviné) tout n’est pas si rose. L’UNESCO met en garde contre certaines menaces suite à son développement rapide et les fortes pressions économiques liées au tourisme (transformation d’usage des bâtiments, départs de résidents, constructions illégales…). Il n’appartient qu’à nous de prendre soin des endroits que nous visitons et de ne pas encourager certains usages. La quête matinale des moines devenue attraction touristique en est un triste exemple…

Allez, on trinque à toi Luang Prabang. On trinque à ton pays et à l’ambiance fiévreuse de ton marché de nuit, au silence de tes monastères, au sourire de tes habitants, à tes jolies rues dans lesquelles on a aimé se perdre. Tu t’es définitivement emparée de notre âme, tu nous a fait oublier le temps et puis… Tu as rendu la vie douce, tout simplement.


Vous trinquez avec nous ?

Merci d’avoir lu ce top, on espère que vous l’avez apprécié. N’hésitez à nous poser vos questions en commentaires, nous répondons toujours.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here