ÉQUIPEMENT | Quel sac-à-dos choisir pour un voyage, tour du monde ?

Petit guide pour éviter de se tromper

Les questions existentielles pour choisir le sac-à-dos d’une vie
(Ou d’un voyage)

Comment transporter sur mon dos l’équivalent de ce qui sera ma « vie » pendant plusieurs mois (années) ? 50, 60, 70, 80, 90… ça en fait des litres, de combien ai-je réellement besoin ? Quel sac sera le plus pratique ? Le plus résistant ? Où trouver un bon rapport qualité-prix ? 

Si tu te poses ces questions, cet article est fait pour toi. Le sac à dos quand on part en voyage est un choix important, c’est en générale LA chose sur laquelle on ne veut pas se tromper. Au fil des kilomètres et des pays, c’est lui qui sera ta maison ambulante, ton meilleur ami… ou ennemi ! On va tenter de t’aider à ne pas te tromper sur le choix de ton sac de voyage.

CE QUE TU TROUVERAS DANS CET ARTICLE
→ Les différents types de sac-à-dos pour le voyage.
→ Une aide pour choisir le litrage qui te conviendra le mieux.
→ Les points clés à prendre en compte pour choisir son sac-à-dos ainsi que nos retours sur les nôtres après 13 mois de vie nomade.

1- LE CHOIX DU MODÈLE

Première étape.

Il s’agit ici, avant toute chose, d’essayer de répondre à cette question : « De quoi ai-je besoin en priorité ? ». On s’explique : nous allons comparer 2 modèles phares de sacs pour le voyage qui correspondent à deux usages bien distincts et t’orienteront pour le choix de ton futur sac idéal.

Pour nous, il s’agissait de trouver le meilleur rapport qualité – prix en axant sur le confort de portage et la solidité. Pourquoi ? Pour supporter les longues heures de treks, être à l’aise avec nos sac sur le dos, et prévenir les nombreux chocs dans les transports. Au vu du voyage que nous allions faire c’était ce qui nous paraissait le plus important : nous savions que nous allions nous déplacer beaucoup à pied et faire pas mal de grosses randonnées (donc beaucoup marcher et porter) et que nous n’allions quasiment pas prendre l’avion (ce qui sous-entend beaucoup de petits transports différents et donc pas mal de chocs et occasions d’abîmer les sacs). Par rapport à ces critères (bon rapport qualité-prix, confort, solidité) il faut reconnaître que Décathlon propose une gamme de prix très attractive avec des sacs 2 voir 3 fois moins chers que d’autres marques internationales. Au delà de ça, l’enseigne vend des produits intelligemment conçus qui correspondent plutôt bien aux deux types de sacs de voyage dont te parlons : celui plutôt fait pour transporter tes affaires d’un endroit à un autre sans que tu aies à beaucoup le porter sur ton dos (type voyage) vs celui optimisé pour l’avoir souvent sur les épaules (type trek).

 >  TRAVEL 500, QUECHUA*

On commence : impossible de parler sac-à-dos et voyage sans évoquer le Travel 500 de chez Quechua, qui se revendique spécialement conçu pour les backpackers. Ultra compartimenté, avec une large ouverture type valise et quelques nouveautés bien pensées telles qu’un large zip cadenassable, il semble être le nouveau must-have de la communauté backpacks. Mais… Ce n’est pas celui que nous avons choisi.

* A l’époque. Maintenant c’est la marque Forclaz qui développe ce modèle.

sac à dos travel 500 décathlon

 >  TREK 900, FORCLAZ

On poursuit et compare maintenant avec le Trek 900 de chez Forclaz. Première chose : ils sont dans la même gamme de prix. Le premier est présenté à 100 euros (en fonction du litrage) et le second à 120. La réelle différence se fait au niveau de… L’usage.

Le trek 900 est un vrai sac-à-dos : robuste, confortable, adapté aux voyages où tu seras amené.e à beaucoup bouger avec sur le dos / trekker. Le travel 500 quand à lui s’apparente davantage à une valise portable : pratique, malin, mais moins agréable à avoir sur le dos (on dit moins agréable à porter sur la durée que le trek 900, on ne dit pas pas confortable du tout). Il sera parfait pour les voyages où le portage est moindre (si tu as un van ou si tu as souvent des endroits fixes où laisser tes affaires).

Bien évidemment, rien de mieux que de les essayer pour t’en rendre compte et trouver celui qui vous convient, même si en mettant 2mn un sac sur le dos dans un magasin les différences de confort ne sautent pas toujours aux yeux (aux omoplates).

Pour nous pas d’hésitation : nous serions amenés à parcourir de grandes distances sac sur le dos et bouger tout le temps. Le choix s’est donc naturellement dirigé vers la gamme Forclaz : le Trek 900.

Sac à dos forclaz trek 900

2- LE LITRAGE : DE QUEL VOLUME AI-JE BESOIN ?

Le litrage (soit la capacité du sac en volume) va influencer sa taille et donc ta facilité à le porter, à l’enlever, à le remettre, le transporter (dans les transports en communs…), le ranger, le jeter (quand tu en auras marre de lui…), etc. Mais cela va surtout définir ce que tu vas pourvoir y mettre… ou pas ! 

Toujours pareil, plus tu seras emmené.e à bouger avec, plus cette question sera importante. Avoir de la place c’est bien, avoir l’équivalent d’un fût de bière sur le dos, c’est moins bien (au niveau du poids, bien entendu…). La morale ? Rien ne sert de prendre un sac trop grand, une fois rempli, tu ne seras pas capable de le porter !

litrage trek 900 forclaz

Bon à savoir : Dans l’idéal le poids de ton sac ne devra pas dépasser 15 à 20% de ton propre poids. Si tu pèses 55kg, ton sac ne devra pas dépasser 8 à 11 kilos ; si tu pèses 80kg, entre 12 et 16kg. Ce poids total recommandé varie bien entendu selon les personnes, leur résistance physique, leur musculature.

Le choix du volume sera également dépendant de ton gabarit / ta morphologie. Si tu es de petite taille, les modèles au-dessus de 60L sont à priori à exclure.

caractéristique sac trek 900 forclaz

Pour notre part, nous sommes partis sur 2 litrages différents : le modèle féminin en 50+10 et le modèle masculin en 70+10 (contenance du sac + la pochette supérieure, qui peut se détacher). N’oublie pas que plus tu prendras un litrage important, plus le sac seul pèsera lourd (pour le trek 900 en 60l à vide par exemple, compte déjà 2.4kg et sache qu’une fois bien rempli le poids peut vite atteindre 15kg). 

Le choix du sac est primordial, mais le remplissage aussi. Pour un voyage, un tour du monde, qu’est-ce qu’on prend, qu’est-ce qu’on ne prend pas ? La subtilité de l’art du « juste assez » n’est pas toujours évidente. Pour t’aider, on te dévoile nos conseils et listes d’équipement pour un tours du monde.

3- APRES PLUSIEURS MOIS DE VOYAGE AUTOUR DE LA PLANÈTE… NOS RETOURS : LE TREK 900, ON EN PENSE QUOI ? 

Les avions, métros, bus et train depuis et vers Moscou, Pékin, Oulan-Bator, Katmandou. Le Transsibérien, les expéditions au lac Baïkal et dans le désert de Gobi, les bivouacs en Sibérie, les treks dans l’Himalaya, les parties d’escalade sur les sections sauvages de la Grande Muraille de Chine, les villages poussiéreux du Népal, les plaines infinies de la Mongolie… Des kilomètres et des kilomètres d’aventures singulières. Alors, nos sacs dans tout ça ? Il faut le dire, on les a un peu malmenés. Ce qui est certain : c’est qu’on les aura bien testés (et ce n’est pas fini!). Alors, est-ce qu’on est heureux de notre choix ? On te raconte tout ça.

sac à dos trek 900 forclaz

 >   LA RÉSISTANCE

Lorsque l’on prend ce sac, le mot qui vient en tête est « robuste ». C’est vérifié : son revêtement est solide et a jusque là résisté à toutes les situations qu’on lui a imposées, sauf la fois où un chien sauvage de Sibérie à mordu dans le sac-à-dos du sac de Maxime pour l’extirper de la tente. C’était sans compter la détermination de Maxime à conserver son sac.

Le bon état général après 13 mois de vie nomade, ce n’est pas vraiment le cas des housses imperméables vendues avec le sac en revanche, et c’est normal : nous ne les avons pas seulement utilisées contre la pluie mais aussi comme protection dans les transports, et elles ne sont pas faites pour cet usage. Si tu veux une vraie housse de protection lors des transports, on te conseille d’en acheter une séparément, mais sache qu’elle alourdira un peu ton sac. 

 >   LE CONFORT

L’épaisseur des différentes sangles, brettelles et protections dorsales nous confirment que nous avons là un sac optimisé pour le portage et qui peut être confortable malgré des charges conséquentes. Cependant, après plus d’un an de vadrouille et un sac toujours chargé à bloc porté sur de longues distances, forcément, aujourd’hui, les bretelles commencent à faire mal ! Avec le temps la mousse a fini par se tasser et nous le sentons lorsque nous les avons plusieurs heures sur le dos. Pour nous il sera bientôt temps de les changer.

Mais ce que nous avons surtout apprécié sur ce sac, c’est la multiplicité des réglages. Ils lui confèrent une adaptabilité morphologique quasi parfaite ! Les bretelles sont adaptables à la largeur des épaules mais aussi à la hauteur du dos. La ceinture au niveau des hanches est large et bien renforcée, on est parfaitement enveloppés !

Le gros plus, c’est que cette ceinture est indépendante du reste du sac : elle n’est pas « cousue » au sac, mais y est rattachée par le biais d’une structure métallique et un gros scratch (visible dans nos photos plus haut). Ce que ça veut dire ? Lorsque tu marches, la ceinture suit parfaitement tes mouvements de hanches, mais le reste du sac ne bouge pas. Et ça, niveau confort, c’est le top du top. En plus, ce système permet d’enlever une grosse partie du poids de tes épaules pour le concentrer sur les hanches, essentiel lorsque tu as de grosses charges à porter longtemps. 

Pour finir, des sangles au niveau inférieur du dos permettent d’absorber les chocs dus aux mouvements. Cette petite pépite est commercialisée sous l’appellation système symbium shock absorber.

système symbium forclaz

N’hésite pas à demander en magasin une démonstration des différents réglages des sacs, cela conditionnera une grande partie de votre voyage !

 >   …TOUT EN AYANT LE CÔTé PRATIQUE D’UNE VALISE

Pourquoi on l’aime vraiment ? Parce qu’en plus de tous ces essentiels lorsqu’on voyage, le Trek 900 a tous les avantages d’un bon sac-à-dos… combinés à ceux d’une valise !

L’ouverture se fait soit par le haut (comme tous les sacs) soit par une large ouverture ventrale (et ça c’est la vie). C’est simple, le sac s’ouvre sur sa totalité : une fois les zips descendus, on a accès à l’ensemble de ce qu’il contient, il n’y a plus qu’à piocher ! Ajoutées à ça, trois sangles intérieures permettent de packer (compresser) le contenu du sac pour qu’il ne bouge plus.

Résultat : le sac est ultra compact, rien ne bouge, et cela permet une grande stabilité, chose qui te fera économiser :

  • de l’énergie
  • de l’huile de massage pour tes muscles stabilisateurs
  • quelques engueulades avec ton partenaire après 5h de marche en souffrance. 
Sac pour la grande muraille de chine

 >   LES PETITS + QUI FONT DÉFINITIVEMENT BASCULER NOTRE COEUR

  • Une housse imperméable est fournie avec le sac et toutes les marques ne le proposent pas. Celle-ci est située dans la partie haute, elle te permettra de garder ta maison au sec ou même de la protéger légèrement dans les transports en commun.
  • La partie supérieure peut se détacher afin de se transformer en petit sac bandoulière de 10L, ce qui peut être pratique pour une petite balade citadine (personnellement, nous avons des petits sacs-à-dos additionnels de 20L que nous prenons pour les balades, donc il ne nous a pas servi).
  • Porte gourde (ou bière, il a déjà fait ses preuves) de chaque côté + emplacement pour une poche d’eau à l’intérieur. De quoi ne jamais être à sec.
  • Sangles en dessous du sac permettant de porter une tente, un matelas ou autres équipements et qui augmentent ainsi sa capacité. Elles ne figuraient pas sur la version précédente !
  • Un sac décliné en deux versions : un modèle homme et un modèle femme. On ne te parle pas de la couleur qui change, mais bien de la conception du sac elle-même, afin de s’adapter parfaitement aux caractéristiques morphologiques de chacun.

 >   CE QU’ON AURAIT AIMÉ

  • Des petits compartiments à l’intérieur du sac (pochettes zippées, etc.). Chose que tu pourras compenser en ajoutant à l’achat de ton sac : des petites housses / compartiments. Personnellement, elles révolutionnent notre quotidien de nomades. Pour plus de détails, on te raconte tout ici et avons aussi obtenu un code de réduction pour toi. 
  • Une housse de protection légèrement plus épaisse qui puisse apporter imperméabilité ET protection dans divers environnements.
  • Le compartiment en bas du sac qui était présent sur l’ancien modèle et qui permettait d’isoler chaussures ou linge sale.
  • Un poids total plus léger. Mais il faut bien trouver un compromis entre légèreté et robustesse !
Sac à dos tour du monde forclaz

sac à dos forclaz

Pour résumer

Avant de partir en prospection, il est important de se poser les bonnes questions : qu’est-ce que je veux en priorité ? Quelle capacité par rapport à ma taille, mes besoins, ma corpulence ? Quel usage vais-je en faire ? Combien suis-je prêt(e) à investir ?

Pour notre part, le Forclaz Trek 900 a fait ses preuves. Nous avions hésité à prendre les tailles au-dessus (soit 80 et 100 litres au lieu de 60 et 90 litres) mais désormais on est formels : ça aurait été beaucoup trop. Maintenant qu’on se les traîne partout nous sommes bien heureux qu’ils soient plus compacts, du poids en moins serait même le bienvenu ! Vraiment : fais au moins encombrant, au plus léger. Avant de partir tu auras l’impression de laisser plein de choses essentielles… Mais une fois « sur le terrain », tu seras heureux de ne pas avoir l’équivalent d’un bloc de béton sur le dos.

Bref, pour un coût minimum (120€), nos sacs font leur job, sont pratiques, confortables et robustes. On ne peut que te les recommander ! Si tu es intéressé.e par d’autres marques, nous avons eu des très bons échos des sacs Deuter pour leur confort, Osprey et Millet également, mais le budget ne sera pas le même.


Prêt.e à trouver brettelles à tes épaules ?

On espère que cet article t’aidera dans ton choix et répondra à tes questions. En parcourant ce site tu pourras voir que nous avons travaillé en collaboration avec Quechua ou Forclaz : cette collaboration consistait uniquement à tester des produits en échange de retours ou de visuels. Nous avons choisi nos sacs seuls, pour les raisons décrites ici. Nous ne sommes pas payés pour en parler et n’avons aucun intérêt financier à vendre ces produits : nos retours sont faits en toute transparence et nous n’hésiterons pas à te conseiller d’autres marques en fonction de tes besoins, ton budget.

Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous les poser en commentaires. Nous répondons toujours.

12 COMMENTS

  1. Bonjour,
    C’est vrai que le choix du sac à dos est très important. Pouvoir transporter ce dont on a besoin sans pour autant avoir un poids trop lourd sur le dos est essentiel.

    • Hey Blandine,

      Malheureusement NON, le sac dépasse les limites, du coup c’était en soute pour nous !
      Mais certains modèles ( 50L ) passent en cabine.

      • Bonjour,

        Est ce que le sac Trek500 50L+10 passe en cabine . Les dimensions m’ont l’air grande pour un 50L.
        Comment faire pour sécuriser ce sac si il n’y a pas de fermeture cadenassable ?

        • Hey.
          Malheureusement non il ne passe pas en cabine ! Pour la sécurité, il est toujours possible de se débrouiller avec le sac et ses fermetures pour trouver un moyen de le  » verrouiller « 

  2. Bonjour!
    Je m’intéresse à ces deux sacs et un des points négatifs pour moi et qu’il me semblait impossible de cadenasser le trek 900, comment avez vous fait pour le sécuriser ?

    • Hey Clémence
      Nous n’avons eu aucun soucis durant notre voyage, nous n’avons pas cadenassé le sac car en effet le système ne le permet pas vraiment.
      Si tu as d’autres questions n’hésite surtout pas.

  3. I blog frequently and I genuinely appreciate your content.
    This great article has really peaked my
    interest. I am going to bookmark your website and keep
    checking for new details about once a week.
    I subscribed to your Feed as well.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here